Congé parental : comment bénéficier d'une aide de la CAF

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en novembre 2020

Sommaire

Vous décidez de suspendre votre activité professionnelle pour vous consacrer à l'éducation de votre enfant de moins de 3 ans. Dans le cadre du congé parental, vous pouvez obtenir un soutien financier de la CAF : la prestation partagée d'éducation de l'enfant (PreParE). Ce soutien fait partie de la prestation d'accueil du jeune enfant (PAJE).

 

 

Conditions pour en bénéficier

L'aide de la CAF est ouverte à tous les travailleurs (salariés, fonctionnaires, libéraux, commerçants, etc.).

Pour bénéficier de la prestation partagée d'éducation de l'enfant, vous devez :

  • avoir un enfant de moins de 3 ans ;
  • avoir adopté un enfant de moins de 20 ans ;
  • avoir arrêté votre activité professionnelle ou l'exercer à temps partiel ;
  • avoir cotisé au moins huit trimestres d'assurance vieillesse dans les :
    • deux ans précédant la naissance pour un premier enfant ;
    • dans les quatre ans pour un deuxième enfant ;
    • dans les cinq ans pour trois enfants ou plus ;

Vous ne devez pas avoir :

  • de pension d'invalidité, de retraite ;
  • d'allocation chômage ;
  • de congés payés, etc.

Montants de la PreParE

Le montant de la PreParE s'élève à :

  • en cas de cessation totale d'activité : 398,39 € par mois ;
  • en cas de travail à temps partiel :
    • 257,54 € par mois pour une durée de travail inférieure ou égale à un mi-temps ;
    • 148,57 € par mois pour une durée de travail comprise entre 50 et 80 %.

Les parents avec au moins 3 enfants à charge, qui ont cessé de travailler et qui ont validé au moins 8 trimestres de cotisations vieillesse, peuvent demander à bénéficier de la PreParE majorée (durée de versement plus courte que dans le cadre de la PreParE). Son montant est de 651,19 €.

Durée de la PreParE

La particularité de la PreParE est de pouvoir partager la durée totale du congé entre les 2 parents.

Ainsi, chaque parent peut bénéficier de :

  • 6 mois de congé pour un premier enfant ;
  • 24 mois de congé lorsqu'ils ont au moins un autre enfant ;
  • 48 mois de congé en cas de naissance de triplés ou plus.

Lorsqu'un parent vit seul il peut bénéficier de :

  • 1 an de congé pour un premier enfant ;
  • 3 ans de congé lorsqu'il a déjà au moins un autre enfant ;
  • 6 ans de congé en cas de naissance de triplés ou plus.

Ces pros peuvent vous aider