Visa pour le Maroc

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en décembre 2022

Sommaire

Pour un séjour n'excédant pas trois mois au Maroc, un citoyen français n'est pas tenu d'avoir un visa.

Visa pour le Maroc : voyage au Maroc sans visa

Un Français qui souhaite se rendre au Maroc pour une période inférieure ou égale à trois mois n'a pas besoin de visa.

Il lui suffit d'un passeport en cours de validité. Une carte d'identité ne suffit pas.

Tout Français qui veut travailler au Maroc ou y séjourner plus de trois mois doit se faire enregistrer dans les 15 jours suivant son entrée dans le pays. Il doit alors demander une autorisation de séjour.

Consulter la fiche pratique Ooreka

Différents types de visas pour le Maroc

Le Maroc délivre plusieurs types de visas.

  • Les visas de courte validité vont jusqu'à 3 mois.
  • Les visas de longue validité vont jusqu'à 1 an. Ils permettent d'entrer plusieurs fois sur le territoire marocain.

Nous apportons des précisions sur certains visas.

Visa de tourisme

Pour obtenir un visa tourisme, il faut fournir notamment les pièces suivantes :

  • 2 photos d'identité, carte d'identité et passeport ;
  • titre de transport aller-retour avec réservation ferme.

Visa travail

Le visa travail n'est délivré que si le demandeur fournit un contrat de travail visé par le ministère de l'Emploi.

Le ministère français des Affaires étrangères signale que l'expatrié qui veut travailler au Maroc risque de ne pas pouvoir faire venir la personne avec qui il vit s'il n'est pas marié. En effet, le concubinage n'est pas reconnu au Maroc.

Visa étudiant, stagiaire ou chercheur

Le jeune qui souhaite étudier au Maroc doit fournir aux autorités marocaines :

  • une attestation d'inscription et/ou de bourse délivrée par l'agence marocaine de coopération internationale (AMCI) ; et/ou
  • une attestation délivrée par un organisme officiel finançant la formation au Maroc ; et/ou
  • une attestation d'inscription dans une université marocaine ou dans un établissement marocain d'enseignement supérieur.

L'étudiant doit également fournir une attestation de prise en charge signée par une personne résidant au Maroc (un garant). Cette attestation doit comporter les précisions suivantes :

  • preuve que le garant réside régulièrement au Maroc ;
  • preuve que le garant dispose de garanties d'hébergement et de solvabilité ;
  • engagement de régularisation de séjour en tant qu'étudiant étranger auprès de la Direction générale de la sûreté nationale ;
  • engagement de prise en charge des frais de rapatriement pour le cas où l'étudiant français serait expulsé du Maroc ;
  • engagement à quitter le Maroc dès l'expiration du titre de séjour ;
  • les stagiaires doivent transmettre leur convention de stage ;
  • les chercheurs doivent communiquer la convention d'accueil signée avec l'organisme marocain de recherche agréé.
Consulter la fiche pratique Ooreka

Ces pros peuvent vous aider