Visa pour le Chili

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en octobre 2020

Sommaire

Pour un voyage touristique de 90 jours au maximum, les ressortissants français n'ont pas besoin de visa pour le Chili. Par ailleurs, le Chili délivre des visas vacances-travail.

Chili : pas de visa pour un court séjour touristique

Pour un séjour touristique au Chili de 90 jours au maximum, les voyageurs français n'ont pas besoin de visa.

Passeport valide

Il suffit de posséder un passeport en cours de validité. Ne pas oublier non plus sa carte d'identité.

Il faut également détenir un billet de retour en France (ou un titre de transport prouvant que l'on quittera le Chili pour un autre pays dans les délais).

Prolongation du séjour touristique

Une fois au Chili, le séjour touristique peut être prolongé de trois mois. Début 2017, cette prolongation coûte 100 dollars américains.

Visa vacances-travail au Chili

Le Chili délivre des visas vacances-travail. Ce visa autorise à rester au Chili au maximum une année. Pendant cette année, on peut à la fois visiter le pays et travailler en percevant une rémunération.

Début 2017, le visa vacances-travail coûte 115 € (à payer par carte bancaire au consulat). La demande de visa doit être envoyée par la poste au consulat du Chili, 64 boulevard de La Tour-Maubourg, 75007 Paris. Si le visa vacances-travail est accordé, il faut le retirer au consulat. Le voyageur doit alors entrer au Chili dans les 90 jours.

Pour solliciter un visa vacances-travail, le citoyen français doit cumuler notamment les conditions suivantes :

  • avoir entre 18 et 30 ans ;
  • prouver qu'il dispose d'au moins 2 500 € pour subvenir à ses besoins au début de son séjour ;
  • fournir un certificat médical établissant entre autres qu'il n'a pas de maladie contagieuse ;
  • avoir souscrit une assurance santé et rapatriement couvrant la totalité du séjour au Chili ;
  • fournir une photocopie du livret de famille ou une copie de l'acte de naissance ;
  • produire un extrait de casier judiciaire de moins de trois mois ;
  • rédiger une lettre de motivation.

Chili : visa de résident temporaire

Parmi les différents types de visas que délivre le Chili, il y a notamment le visa de résident temporaire.

Coût et délais

Ce visa concerne les Français qui doivent se rendre au Chili dans le cadre d'une mission ou d'un contrat de travail. Il coûte 115 € (à payer par carte bancaire au consulat du Chili à Paris). Il est délivré sous 3 semaines.

Conditions obligatoires

Pour obtenir le visa de résident temporaire, il faut cumuler notamment les conditions suivantes :

  • Produire un contrat, ou une lettre de mission, ou une attestation prouvant que l'on se rend au Chili pour le compte d'une entreprise, ou d'une institution, ou d'une association, ou d'une organisation non gouvernementale (ONG). Ce document doit préciser, entre autres, la nature de l'activité qui sera exercée au Chili, les dates de début et de fin, ou encore le salaire.
  • Fournir un certificat médical établissant notamment que l'on n'a pas de maladie contagieuse.
  • Produire une copie du livret de famille ou de l'acte de naissance, ainsi qu'un extrait de casier judiciaire de moins de 3 mois.
  • Avoir souscrit une assurance santé et rapatriement couvrant la totalité du séjour au Chili.
Consulter la fiche pratique Ooreka