Visa pour la Corée du sud

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en février 2020

Sommaire

Pour un séjour touristique de moins de 3 mois en Corée du Sud, les citoyens français n'ont pas besoin de visa.

Toutefois, ce document peut être nécessaire dans d'autres conditions, notamment pour les séjours plus longs ou pour travailler en Corée. Cet article vous dit tout sur les modalités d'obtention d'un visa pour la Corée du Sud.

Corée du Sud : pas de visa pour un court séjour

Pour un séjour touristique en Corée du Sud ne dépassant pas 90 jours, les citoyens français n'ont pas besoin de visa.

Passeport

Pour un voyage de maximum 90 jours en Corée du Sud, il suffit d'amener avec soi son passeport. Ce dernier ne doit pas expirer moins de 6 mois après la date prévue pour le départ de Corée du Sud.

Il ne faut pas oublier non plus d'amener avec soi sa carte d'identité.

Voyage d'affaires

Les ressortissants français n'ont pas besoin de visa pour un voyage d'affaires en Corée du Sud ne dépassant pas 90 jours, à condition que le voyageur ne perçoive pas de rémunération sur place en Corée du Sud.

Si le voyageur d'affaires doit percevoir une rémunération en Corée du Sud, l'entreprise qui l'invite en Corée du Sud doit demander une autorisation de travail au bureau coréen de l'immigration.

Ensuite, le voyageur doit demander un visa à l'ambassade de Corée du Sud en France. Ce visa peut être obtenu sous 3 semaines.

Visas pour longs séjours

Pour un séjour en Corée du Sud dépassant 90 jours, les ressortissants français doivent solliciter un visa. C'est le cas notamment du visa vacances-travail et du visa d'affaires de long séjour.

Visa vacances-travail

Les jeunes Français peuvent solliciter un visa vacances-travail pour la Corée du Sud. Ce visa permet au jeune de visiter la Corée du Sud tout en y travaillant, pour une durée de 12 mois au maximum. On ne peut obtenir ce visa pour la Corée du Sud qu'une fois dans sa vie.

Conditions d'âge, de situation et de ressources

Le visa vacances-travail est gratuit.

Pour bénéficier de ce programme, il faut avoir entre 18 et 30 ans et ne pas aller en Corée du Sud avec un parent. Il est également nécessaire de posséder un passeport français valide.

La personne souhaitant obtenir un visa vacances-travail doit détenir un billet de retour en France, ou justifier de ressources financières suffisantes pour en acheter un.

Il est également demandé de produire le bulletin numéro 3 du casier judiciaire et un certificat de scolarité, ou une photocopie du dernier diplôme.

En outre, il est indispensable de justifier de moyens financiers suffisants pour vivre en Corée du Sud au début du séjour.

Assurance et santé

Pour bénéficier du visa vacances-travail, il faut être couvert par une assurance pour toute la durée du séjour en Corée du Sud. Il est également nécessaire de prévoir une couverture maladie, rapatriement et responsabilité civile.

Par ailleurs, un certificat médical attestant de la bonne santé du jeune est demandé.

Lettre de motivation

Enfin, le candidat au visa doit rédiger une lettre de motivation. Cette lettre doit indiquer notamment quelles activités rémunérées le jeune compte exercer en Corée du Sud.

Visa d'affaires long séjour

Pour un séjour d'affaires de plus de 90 jours en Corée du Sud, il faut un visa affaires.

En principe, il faut également une autorisation de travail du bureau coréen de l'immigration.

Visa pour la Corée du Sud : coordonnées utiles

L'ambassade de la Corée du Sud en France se trouve au 125 rue de Grenelle, 75007 Paris. L'ambassade assume les fonctions consulaires. Elle s'occupe donc des visas.

L'ambassade de France en Corée du Sud est au 43-12, Seosomun-ro, Seodaemun-gu, 120-030 Séoul.

Consulter la fiche pratique Ooreka