Allocations vieillesse 2017

À jour en Février 2018

Écrit par les experts Ooreka

2 allocations différentes pour assurer un minimum vieillesse.

Afin de bénéficier d'un minimum vieillesse, les personnes âgées peuvent percevoir l'allocation de solidarité aux personnes âgées, mais aussi l'allocation supplémentaire d'invalidité.

Allocation de solidarité aux personnes âgées 2017

mains Thinkstock

L'allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA) a remplacé le minimum vieillesse et ses prestations contributives.

Ainsi cette allocation vieillesse permet d'assurer un revenu minimum aux retraités qui ont peu ou pas cotisé à l'assurance vieillesse.

Conditions d'attribution

L'ASPA est attribuée aux personnes de 65 ans minimum ou 60 ans si elles sont :

  • inaptes ;
  • d'anciens déportés ou internés ;
  • d'anciens combattants ;
  • mères de famille ouvrières ;
  • travailleurs handicapés.

En plus de cette condition d'âge, les personnes doivent également :

  • justifier d'une résidence stable et régulière en France ;
  • faire valoir leurs droits à une éventuelle pension de retraite ;
  • avoir des ressources annuelles ne dépassant pas :
    • 9 638,42 € pour une personne seule ;
    • 14 963,65 € pour un couple.

Montant

Le montant mensuel maximum de l'allocation de solidarité aux personnes âgées est de :

  • 803 € pour une personne seule ;
  • 1 247 € pour un couple.

Si le foyer dispose de ressources alors le montant de l'ASPA est diminué du montant mensuel des ressources.

Comment en bénéficier ?

Pour en bénéficier, les personnes âgées doivent déposer une demande d'allocation auprès de leur caisse de retraite de base s'ils en ont une, sinon elles doivent s'adresser à la Caisse des Dépôts et consignations. Les demandeurs peuvent retirer des formulaires de demande auprès de leur mairie de résidence.

Allocations vieillesse 2017 : allocation supplémentaire d'invalidité

Les personnes âgées invalides peuvent bénéficier de l'allocation supplémentaire d'invalidité (ASI).

Bénéficiaires

Peuvent bénéficier de l'allocation supplémentaire d'invalidité les personnes :

  • qui n'ont pas l'âge de percevoir l'allocation de solidarité aux personnes âgées et qui sont titulaires d'un avantage de vieillesse ou d'invalidité ;
  • en invalidité générale réduisant la capacité de travail ou de salaire des deux tiers.

Ces personnes doivent également :

  • résider en France de façon stable et régulière ou avoir un titre de séjour valide pour les étrangers ;
  • répondre à des conditions de ressources :
    • 8 457,76 € pour une personne seule ;
    • 14 814,39 € pour un couple.

Montant

Le montant maximal de l'allocation supplémentaire d'invalidité est fixé à :

  • 405,38 € pour une personne seule ou si une seule personne dans le couple en bénéficie ;
  • 668,94 € si 2 personnes en bénéficient dans un couple.

Le montant varie ainsi en fonction de la composition du foyer et des personnes percevant l'allocation.

Démarches

La demande d'allocation supplémentaire d'invalidité doit être effectuée auprès de sa caisse de retraite de base ou d'invalidité.

Un avocat spécialisé de votre région vous contacte et vous apporte son aide.

Trouver un avocat

Pour aller plus loin


Vous cherchez un avocat ?

Besoin d'aide dans vos démarches ?

Demandez conseil à un avocat spécialisé !

Gratuit et sans engagement !



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides

Tout le guide pratique formalités administratives

Tout le guide pratique