Obtenir une allocation supplémentaire d'invalidité (ASI)

Sommaire

Obtenir une allocation supplémentaire d'invalidité (ASI)

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Si vous n'avez pas atteint l'âge légal pour bénéficier d'une allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA), vous avez la possibilité d'obtenir une allocation supplémentaire d'invalidité (ASI), sous réserve de réunir les conditions.

1. Vérifiez que vous réunissez les conditions

Les conditions à remplir pour obtenir une allocation supplémentaire d’invalidité sont au nombre de trois.

Résider en France

Vous devez avoir votre résidence principale en France et y séjourner au moins 6 mois par an.

Si vous êtes étranger, vous devez être ressortissant de Suisse ou d'un état membre de l'UE, ou être titulaire d'un titre de séjour d'au moins 10 ans, permettant le travail.

Être invalide

L'allocation supplémentaire d'invalidité est attribuée aux personnes ayant perdu 2 tiers de leur capacité de travail ou de ressources.

Vous percevez déjà une pension

L'ASI vient en complément d'une pension figurant dans la liste ci-dessous :

  • pension d'invalidité ;
  • pension de réversion ;
  • pension de vieillesse de veuf ou de veuf invalide ;
  • pension de retraite anticipée pour handicap ;
  • pension de retraite anticipée pour carrière longue ;
  • pension de retraite pour pénibilité.
Consulter la fiche pratique Ooreka
Consulter la fiche pratique Ooreka

2. Calculez vos ressources

Prenez vos revenus des 3 derniers mois

Prenez en compte :

  • vos revenus professionnels, ainsi que ceux de votre conjoint ;
  • votre pension de vieillesse, d'invalidité, ainsi que celle de votre conjoint ;
  • votre allocation aux adultes handicapés (AAH), ainsi que celle de votre conjoint ;
  • vos revenus mobiliers et immobiliers, en tenant compte des biens que vous avez donnés au cours des 10 dernières années.

Ne prenez pas en compte :

  • les prestations familiales ;
  • les retraites d'ancien combattant ;
  • l’ALS (allocation de logement social) ;
  • les aides perçues suite à une maladie professionnelle, un accident du travail ou une blessure de guerre ayant pour conséquence le besoin d'assistance constante d'un tiers ;
  • la valeur de votre résidence principale ;
  • les pensions alimentaires perçues.

Faites le calcul

Prenez les revenus de toutes les personnes composant le foyer fiscal, ou vos revenus personnels si vous vivez seul, et faites l'opération suivante :

Ressource des 3 derniers mois × 4 = ressources annuelles

  • Si vous vivez seul, le résultat ne doit pas dépasser 8 679,01 €.
  • Si vous vivez en couple, le résultat ne doit pas dépasser 15 201,92 €.

3. Faites votre demande

Téléchargez le formulaire de demande d'aide supplémentaire d'invalidité, remplissez-le et envoyez-le :

  • à votre caisse de retraite ;
  • à la caisse de retraite vous versant la pension la plus élevée, si en percevez plus d'une.