Formalités pour un voyage au Chili

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en octobre 2020

Sommaire

Formalités pour un voyage au Chili

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Vous partez au Chili. Voici les formalités à effectuer pour circuler en toute légalité et en toute sécurité dans le pays.

1. Conditions d'entrée et de séjour sur le territoire

Séjour de moins de 3 mois

Pour entrer au Chili pour un séjour touristique de moins de 3 mois, les ressortissants français n’ont pas besoin de visa. Seul un passeport en cours de validité est exigé (valide pour au moins 6 mois après la date d’entrée au Chili).

Séjour de plus de 3 mois

Pour un séjour de plus de 3 mois au Chili, le ressortissant français doit être en possession d’un visa long séjour. Le visa long séjour est délivré par le Consulat général du Chili en France.

Ressortissants français mineurs

Les mineurs qui voyagent en compagnie d'un seul de leurs parents, ou d'aucun des deux, doivent en revanche effectuer des formalités supplémentaires :

  • Le ou les parents non accompagnant(s) doivent en effet avoir donné leur autorisation au voyage, par le biais d'un acte notarié établi au Chili ou au Consulat du Chili en France. C'est indispensable pour que le mineur puisse sortir du territoire chilien.
  • Cette autorisation peut être établie auprès d'un notaire chilien.

Multinationaux chiliens

Les binationaux qui disposent de la nationalité chilienne sont invités à voyager avec leur passeport chilien.

2. Santé : mesures sanitaires à prendre

Vaccins

Aucun vaccin n’est obligatoire pour aller au Chili.

Les vaccins recommandés sont :

  • diphtérie-tétanos-poliomyélite (DT-Polio) ;
  • hépatites A et B ;
  • typhoïde.

Avant votre départ, renseignez-vous sur le site de Santé publique France (qui a repris en 2016 les missions de l'institut de veille sanitaire).

Autres précautions sanitaires

  • Avant de se rendre au Chili, il est conseillé de prendre rendez-vous avec son médecin traitant afin de se renseigner sur le virus H1N1 (grippe A) et le virus des Andes. En effet, ces deux maladies sont présentes dans le pays et sont dangereuses pour la santé.
  • Prendre rendez-vous chez le dentiste avant de partir est également recommandé.
  • Les personnes asthmatiques devront prendre leurs dispositions avant de partir en raison de la pollution à Santiago et aux pollens.

Soins sur place

Sur place, Santiago dispose d'infrastructures de santé de pointe. C'est rassurant pour les touristes. Toutefois, pour bénéficier des soins, il faut présenter des garanties de paiement. Une carte de crédit et une assurance voyage (santé / rapatriement) s'avèrent alors indispensables.

3. Mises en garde

Sécurité

En raison de la délinquance présente dans le pays, les voyageurs étrangers sont invités à observer une certaine vigilance et certaines mesures de sécurité telles que :

  • Surveiller ses biens de valeur (cartes de crédit, papiers d’identité, appareils photo, etc.), et éviter d’attiser les convoitises en les exposant, notamment dans les quartiers défavorisés et dans les grandes villes.
  • Utiliser les coffres forts mis à disposition dans les hôtels.
  • En cas d’agression, n’opposer aucune résistance, le recours à l’arme blanche étant fréquent.

Législation particulière

  • Toute présence d’alcool dans le sang au volant est sanctionnée.
  • Le commerce ou la détention de stupéfiants constituent des délits sévèrement punis.