Formalités pour un voyage en Norvège

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en octobre 2020

Sommaire

Formalités pour un voyage en Norvège

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Vous envisagez de partir à la découverte d'un pays scandinave : la Norvège. Voici quelques recommandations pour votre voyage.

1. Conditions d’entrée et de séjour en Norvège

La Norvège appartient à l'espace Schengen. Ainsi, les voyageurs ressortissants d'un État-membre de l'Union Européenne n'ont besoin que d'une carte d'identité ou un passeport en cours de validité pour entrer et circuler sur le territoire.

2. Santé : mesures sanitaires à prendre en Norvège

Vaccins

Aucun vaccin n’est obligatoire pour aller en Norvège. Il est toutefois recommandé de faire les vaccins suivants :

  • DT-polio à jour ;
  • rougeole-oreillons ;
  • rubéole ;
  • et éventuellement l’encéphalite à tiques d’Europe centrale, la fièvre typhoïde, les hépatites A et B et la rage.

Parlez-en à votre médecin traitant et renseignez-vous sur le site de Santé publique France (qui a repris en 2016 les missions de l'institut de veille sanitaire) avant votre départ.

Autres précautions sanitaires

En raison des maladies transmises par les tiques présentes en Norvège (encéphalite à tiques d’Europe centrale et maladie de Lyme), il est important de bien se couvrir lors des promenades en sous-bois et de vérifier régulièrement l’absence de tiques sur son corps et celui de ses enfants.

Avant le départ, les voyageurs doivent demander à la Sécurité sociale une carte européenne d'assurance maladie. Celle-ci permettra de voir tout ou partie de ses dépenses de santé prises en charge et s’avère particulièrement utile en Norvège où les frais médicaux sont élevés.

Consulter la fiche pratique Ooreka

Pour voir le complément remboursé et pour bénéficier d'un rapatriement sanitaire en cas de besoin, il reste nécessaire de souscrire une assurance voyage ou de vérifier celle associée à sa carte de paiement haut-de-gamme.

3. Mises en garde

Législation

La législation norvégienne est globalement plus sévère que la législation française. Sachez notamment que :

  • le taux d’alcoolémie autorisé au volant est de 0,2 g/l ;
  • la possession de drogue entraîne immédiatement une expulsion du territoire ;
  • la prostitution est interdite et le client est sanctionné ;
  • les punitions corporelles contre les enfants sont interdites.

Vous devez également être respectueux de la nature. À défaut, vous encourez de sévères peines d'amende, voire des poursuites pénales.

Sécurité

En Norvège, le taux de délinquance est faible. Une vigilance normale pour un touriste à l’étranger doit être observée (surveillance de ses biens de valeur).

Un autre danger guette cependant les touristes : la Norvège est réputée pour sa nature et nombreux sont les visiteurs à s'offrir des escapades dans la neige. Or, les accidents sont fréquents. Il est donc recommandé de prendre les mesures de précaution d'usage pour toute randonnée :

  • s'informer de la météo (le temps est très changeant sur les reliefs norvégiens) ;
  • emprunter un itinéraire balisé et être équipé d'une carte ;
  • s'équiper en fonction des conditions climatiques ;
  • emporter des rations d'eau et de nourriture ;
  • informer son hôtel ou ses proches de sa destination.

Pour une randonnée sur un glacier, il est fortement recommandé de faire appel à un guide.