Formalités pour un voyage en République Dominicaine

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en février 2020

Sommaire

Formalités pour un voyage en République Dominicaine

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Vous partez en République Dominicaine, destination prisée pour ses hôtels luxueux et ses plages de rêve à prix abordables : avant et pendant votre séjour, voici les formalités auxquelles vous devrez vous plier.

1. Conditions d’entrée et de séjour en République Dominicaine

Séjour de moins de 3 mois

Pour un séjour inférieur à 3 mois, il n'est nécessaire que de posséder un passeport dont la durée de validité est supérieure à 6 mois à compter de la date d'entrée.

Séjour de plus de 3 mois

Si vous devez rester plus de 3 mois, vous devez demander un visa à l'ambassade de République Dominicaine, en accord avec les objectifs de votre séjour :

45, rue de Courcelles 75008 Paris

Tel : 01 53 53 95 95 / Courriel : embajadom@wanadoo.fr

Pour voyager avec des enfants

Les mineurs, quel que soit leur âge, doivent avoir un passeport individuel.

Depuis le 15 janvier 2017, l'autorisation de sortie du territoire est rétablie pour les mineurs voyageant sans au moins l'un de leurs parents. Il suffit de compléter le formulaire Cerfa n° 15646.

Taxes aéroportuaires

À l'entrée du territoire, une taxe de 10 USD vous sera demandée. Elle est de 20 USD à la sortie. Si vous ne vous en êtes pas acquitté par le biais de votre billet d'avion, vous devrez détenir cette somme sur vous.

Pour conduire une voiture

Pour conduire en République Dominicaine, le permis de conduire français suffit.

Pour louer une voiture, il faut :

  • posséder le permis de conduire national depuis plus de 1 an ;
  • avoir 25 ans révolus.

Les loueurs de voiture sont nombreux dans les grandes villes. Préférez les compagnies internationales, dont les véhicules et les assurances sont fiables.

2. Santé : mesures sanitaires à prendre en République Dominicaine

Vaccins

Aucun vaccin n’est obligatoire pour entrer en République Dominicaine. Les vaccins suivants sont toutefois recommandés :

  • DT-polio à jour ;
  • fièvre typhoïde ;
  • hépatites A et B.

Pour un séjour long, le vaccin contre la rage et un traitement préventif du paludisme peuvent également être recommandés. Demandez conseil à votre médecin traitant et renseignez-vous sur le site de Santé publique France (qui a repris en 2016 les missions de l'institut de veille sanitaire) avant votre départ.

Autres précautions sanitaires

En République Dominicaine, nombreux sont les touristes à ne pas quitter leur hôtel. Les conditions d'hygiène et de sécurité y sont généralement bonnes s'il s'agit d'un hôtel haut de gamme. Toutefois, il convient :

  • de se laver régulièrement les mains ;
  • de consommer des boissons au verre et de l'eau en bouteille capsulée ;
  • de manger des aliments suffisamment cuits ;
  • d'éviter les glaçons ;
  • de ne pas vous baigner dans de l'eau douce ;
  • ne pas caresser les animaux que vous croisez.

De plus, il est essentiel de se protéger contre les piqûres d'insectes, notamment de moustiques. En République Dominicaine ils véhiculent des maladies graves, comme :

  • la dengue ;
  • le chikungunya ;
  • le paludisme (classification zone 1), notamment dans les provinces occidentales de Dajabon, Elias Pina et San Juan.

Portez des vêtements longs et imprégnés de répulsifs à moustiques efficaces.

Soins sur place

Avant votre départ, souscrivez impérativement une assurance voyage, qui couvrira vos frais médicaux et votre rapatriement sanitaire en cas de besoin. Les frais médicaux sont en effet très chers sur place. Avant d'accepter les soins, demandez toujours un devis.

3. Mises en garde

Législation

  • La détention et le trafic de drogue peuvent entraîner une lourde peine d’emprisonnement ainsi qu’une forte amende. Surveillez bien vos bagages, il arrive que des substances illicites soient glissées dans les bagages des voyageurs à leur insu pour passer les frontières.
  • Les relations sexuelles avec des mineurs sont passibles de peines d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à 20 ans.

Sécurité

La criminalité augmente d’année en année en République Dominicaine, à cause notamment du trafic de stupéfiants.

  • Il conviendra d’être particulièrement prudent à Bavara Punta Cana, Saint-Domingue, et sur la péninsule de Samana.
  • Restez très vigilant si vous quittez votre hôtel pour faire un peu de tourisme :
    • Ne vous déplacez pas seul ou la nuit.
    • Dissimulez vos objets de valeur.
    • Rendez inaccessibles vos papiers et votre argent. Les touristes peuvent être victimes de vol et d'agression.
    • En cas d’agression, n’opposez aucune résistance et cédez aux demandes de votre agresseur, il pourrait être armé.
  • Ne vous baignez pas sur des plages non signalées qui peuvent être dangereuses pour la baignade.

La République Dominicaine connaît des risques naturels importants, notamment : cyclones (de juin à novembre), séismes, tsunamis. Restez informés des prévisions météorologiques.

Il est recommandé de signaler votre voyage. Vous pouvez vous signaler gratuitement auprès du ministère des Affaires étrangères en vous inscrivant au programme Ariane. Une fois vos données saisies :

  • vous recevez des recommandations de sécurité par courriels si la situation en République Dominicaine le justifie ;
  • vous êtes contacté en cas de crise dans le pays ;
  • la personne contact que vous avez désignée peut également être prévenue en cas de besoin.

4. Formalités douanières

La carte de tourisme

À votre arrivée en République Dominicaine, et avant même de passer la douane avec vos bagages, vous devez acheter une carte de tourisme (tarjeta de turismo). D’un montant de 10 €, elle se paie en espèces (dollars américains, pesos dominicains ou euros). Vous pouvez également vous la procurer avant de partir auprès d'un des consulats de République Dominicaine en France :

  • À Paris – 24, rue Vernier, 75017 Paris. Tél. : 01 55 37 10 36. Courriel : secretariat@consuldompar.fr
  • À Marseille – 146, rue Paradis, 13006 Marseille. Tél. : 04 91 57 01 00. Courriel : consudom.mar@orange.fr
  • À Bordeaux – 2, place de la Bourse, 33076 Bordeaux Cedex. Tél. : 05 56 79 44 44. Courriel : hervecastelle@bordeaux.cci.fr
  • À Lyon – 16, rue du Murget, 69680 Chassieu. Tél. : 04 78 90 26 01. Courriel : berylmaillard@wanadoo.fr
  • À Nice – 107, quai des États-Unis, 06300 Nice. Tél. : 04 93 62 03 16. Courriel : cab.ninon-avocats@wanadoo.fr

Cette carte de tourisme est valable 1 mois. Au-delà de 1 mois de séjour, vous devez payer une taxe calculée en fonction du temps supplémentaire passé sur place.

Au moment de partir, vous devez également vous acquitter d'une taxe de départ de 20 US$ (50 US$ si votre séjour a duré plus de 1 mois).

Ce qu'il est possible de rapporter en France

Concernant le tabac et l'alcool, la loi vous oblige à vous limiter à votre consommation personnelle. Les quantités maximales sont les suivantes :

  • Pour le tabac – 200 cigarettes ou 100 cigarillos (d'un poids maximum de 3 g chacun) ou 50 cigares ou 250 g de tabac à fumer (tabac à rouler et autres).
  • Pour l'alcool – 4 L de vin (non mousseux), 16 L de bière, 1 L d'alcool ou boissons alcoolisées titrant plus de 22°, ou 2 L d'alcool ou boissons alcoolisées à 22° ou moins, ou 1 L d'alcool éthylique non dénaturé à 80 degrés ou plus, ou un assortiment proportionnel de ces catégories.