Formalités pour un voyage en Croatie

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en janvier 2021

Sommaire

Formalités pour un voyage en Croatie

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Vous projetez de faire un voyage touristique en Croatie et vous souhaitez vous renseigner sur les formalités requises pour bien le préparer.

Vous trouverez dans cette fiche pratique les formalités pour un voyage en Croatie.

1. Munissez-vous des documents nécessaires pour un voyage en Croatie

Pour pouvoir séjourner en Croatie, un certain nombre de documents administratifs sont requis.

Pour entrer sur le territoire

Depuis le 1er juillet 2013, la Croatie fait partie de l’Union européenne mais pas de l’espace Schengen.

Pour les ressortissants français, il n’est pas nécessaire d’avoir un visa pour faire un séjour touristique de moins de 3 mois. Néanmoins, pour pouvoir franchir la frontière croate, vous devez être en possession d’un passeport ou d’une carte nationale d’identité (CNI) en cours de validité.

Le site du ministère de l’Intérieur propose un document à télécharger pour éviter tout problème à la frontière.

Pour voyager avec des enfants

Actuellement, un enfant mineur, accompagné ou non, peut voyager en Croatie avec :

  • soit sa carte nationale d'identité ;
  • soit son passeport.

Pour conduire une voiture

Pour conduire une voiture en Croatie, votre permis de conduire français suffit.

Pour louer une voiture, il faut :

  • avoir au moins 21 ans ;
  • posséder un permis en cours de validité ;
  • présenter une carte bancaire.

Pour en savoir plus

Vous obtiendrez toutes informations utiles :

  • auprès de l'ambassade de Croatie, 7 square Thiers, 75116 Paris. Tél. : 01 53 70 02 80 ;
  • en consultant le site fr.mvep.hr
Consulter la fiche pratique Ooreka
Lire l'article Ooreka

2. Respectez les formalités douanières en Croatie

Les moyens de paiement et devises

Même si la Croatie fait partie de l’Union européenne depuis le 1er juillet 2013, elle n’a pas encore accepté l’euro. La monnaie utilisée est la Kuna (1 euro est égal à environ 7,30 kunas).

Toutefois, vous pouvez payer en euros dans de nombreux endroits :

  • sur les marchés pour régler l'achat de souvenirs ;
  • dans la plupart des restaurants ;
  • aux péages des autoroutes.

Les cartes de paiement sont acceptées dans la plupart des magasins, stations-service, restaurants et hôtels d'un certain standing.

Ce qu'il est interdit d'emporter en Croatie

En Croatie, toute bombe lacrymogène est considérée comme une arme chimique : il est formellement interdit d'en avoir une en sa possession.

Le contrevenant est passible d’une forte amende et d’une reconduite à la frontière.

Ce qu'il est possible de ramener

Vos achats réservés à un usage personnel et effectués au sein d’un pays de l’Union européenne n’ont pas à être déclarés.

Cependant, certaines marchandises sont soumises à limitation pour éviter les trafics :

Concernant le tabac, vous pouvez acheter du tabac en Croatie et le rapporter en France à condition qu'il soit acquis pour votre consommation personnelle et que le transport soit assuré par vos soins. Dans ce cas, vous n'avez pas à remplir de déclaration, ni à payer de droits et taxes.

Les quantités maximales à respecter sont :

  • 1 cartouche de cigarettes (contre 4 auparavant) ;
  • 50 cigares ;
  • 100 cigarillos ;
  • 250 g de tabac à fumer.

Si vous dépassez ces quantités, vous pouvez être interrogé par la douane afin de s'assurer qu'il s'agit bien d'un achat destiné à votre usage personnel et non à une revente ; vous serez invité à vous expliquer sur l'usage que vous comptez faire de cette marchandise.

Concernant l'alcool, vous pouvez rapporter les quantités suivantes sans payer de droits :

  • 90 litres de vin, dont 60 litres de mousseux ;
  • 110 litres de bière ;
  • 10 litres de spiritueux (rhum, whisky, tequila, vodka, gin, cognac…) ;
  • 20 litres de produits intermédiaires (porto, madère…).
Lire l'article Ooreka
Lire l'article Ooreka

3. Prenez certaines précautions pour voyager en Croatie

S'il est possible de voyager sans problème dans le pays, certains éléments sont néanmoins à prendre en compte.

La sécurité

La Croatie est un pays où il n’y a pas de problème de sécurité majeur.

La santé

Aucune vaccination n’est obligatoire.

Munissez-vous de la carte européenne d’assurance maladie, à demander à votre caisse d’assurance maladie au moins 15 jours avant le départ, afin d'être pris en charge en cas d’hospitalisation urgente.

Vérifiez que vos différentes assurances (carte bancaire, mutuelle…) couvrent l'accident, la maladie et le rapatriement.

Lire l'article Ooreka

Les autres risques

Il subsiste des zones encore minées dans le pays, résultant du conflit des années 1991-1995. En octobre 2016, on estime qu'environ 46 000 mines sont réparties dans différentes parties du territoire croate, sur 438 km². Prêtez attention aux panneaux (13 000) signalant les sites dangereux.

Le ministère des Affaires étrangères français recommande une vigilance accrue :

  • dans les environs d’Osijek (dont le parc naturel de Kopački rit) ;
  • près de Pakrac et de Petrinja ;
  • entre Ogulin et Gospić ;
  • le long de la chaîne du Velebit (dont le parc de Paklenica) ;
  • près de Benkovac et de Drniš ;
  • ainsi que le long de la frontière avec la Bosnie-Herzégovine.
Consulter la fiche pratique Ooreka
Consulter la fiche pratique Ooreka

Ces pros peuvent vous aider