Formalités pour un voyage en Iran

À jour en Mai 2018

Écrit par les experts Ooreka
Formalités pour un voyage en Iran

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf :

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Vous projetez de faire un voyage touristique en Iran. Ce pays du Moyen-Orient est situé à environ 5 heures de vol de Paris.

Vous trouverez dans cette fiche pratique les formalités pour un voyage en Iran.

1 Munissez-vous des documents nécessaires pour un voyage en Iran

Pour pouvoir séjourner en Iran, un certain nombre de documents administratifs sont requis.

Pour entrer sur le territoire

Vous devez être en possession d'un passeport valide 6 mois après l'entrée dans le pays.

Vous devez également avoir un visa de tourisme à entrée simple, d'une durée de 1 mois. Il est délivré par le consulat d'Iran après autorisation du ministère des Affaires étrangères à Téhéran.

Pour déposer votre dossier :

  • Déplacez-vous en personne à la section consulaire de l'ambassade afin qu'on puisse relever vos empreintes digitales : 16, rue Fresnel, 75016 Paris. Tél. : 01 40 69 79 60. E-mail : visa@amb-iran.fr. Le dépôt des dossiers se fait du lundi au vendredi de 9 h à 12 h.
  • Apportez les pièces suivantes :
    •  l'original du passeport ayant une validité de plus de 6 mois ;
    •  l'adresse de l'hôte iranien ou la réservation d'hôtel couvrant toute la durée du séjour dans le pays ;
    •  une attestation d'assurance rapatriement.
  •  Acquittez-vous des frais de visa, soit 50 € à régler par carte bancaire sur place ou en espèces.

Bon à savoir : le délai d'obtention du visa de tourisme est officiellement de 15 jours, mais il est conseillé de s'y prendre 1 mois à l'avance ; aucun visa n'est délivré par correspondance, la prise des empreintes digitales étant obligatoire.

Important : votre passeport ne doit pas comporter de visa israélien.

Pour voyager avec des enfants

Les mineurs, quel que soit leur âge, doivent avoir un passeport individuel.

Depuis le 15 janvier 2017, l'autorisation de sortie du territoire est rétablie pour les mineurs français voyageant sans au moins l'un de leurs parents. Il suffit qu'un parent titulaire de l'autorité parentale complète le formulaire Cerfa n° 15646 et joigne une photocopie de sa pièce d'identité.

Pour conduire une voiture

Le concept de location de voiture n'existe pratiquement pas en Iran en raison de l'absence de système de cartes bancaires qui permettrait au loueur de se faire dédommager en cas de dégâts. Par ailleurs, la circulation y est compliquée et dangereuse pour un étranger à cause des comportements peu disciplinés des conducteurs, de la signalisation incertaine et de la faiblesse des secours d'urgence.

Bon à savoir : si vous pensez néanmoins être amené à conduire en Iran, munissez-vous d'un permis international ; il s'obtient gratuitement auprès de la préfecture de votre domicile.

Préférez la location de véhicule avec chauffeur, c'est-à-dire un taxi, soit directement, soit par l'intermédiaire d'une agence de voyages ou des guides locaux proposés par les hôtels.

  • Il existe des taxis collectifs (les savari, appelés aussi « Paykan ») pour les trajets de moins de 3 heures  : pensez à fixer le prix avant de commencer la course.
  • Vous pouvez également prendre des taxis privés : il s'agit de taxis d'agence, surnommés « téléfon taxi », à commander par téléphone. Ils sont plus chers mais confortables ; vous pouvez demander à la réception des hôtels ou restaurants de vous les commander.

Conseil : dans tous les cas, évitez de rouler la nuit hors des villes.

Pour en savoir plus

Pour obtenir toutes informations utiles, prenez contact avec l'ambassade de la République islamique d'Iran, 4, avenue d'Iéna, 75116 Paris. Tél. : 01 40 69 79 00. E-mail : ambassadeur@amb-iran.fr.

2 Respectez les formalités douanières

Les moyens de paiement et devises

Vous ne pouvez pas utiliser de cartes de crédit internationales, ni de traveller cheque en Iran. Vous devez tout payer dans la monnaie du pays, qui est le rial iranien.

Bon à savoir : 1 € = environ 34 415 rials (cours estimé au 20 février 2017).

Emportez des espèces pour la durée du séjour, en dollars ou en euros, que vous pourrez changer dans les banques ou les bureaux de change.

Conseil : évitez le change dans la rue, il est illégal et peut donner lieu à des escroqueries.

Ce qu'il est possible de rapporter en France

Concernant le tabac, la loi vous oblige à vous limiter à votre consommation personnelle. Les quantités maximales sont les suivantes :

  • 200 cigarettes,
  • ou 100 cigarillos (d'un poids maximum de 3 g chacun),
  • ou 50 cigares,
  • ou 250 g de tabac à fumer (tabac à rouler et autres).

Il est interdit d’exporter sans autorisation des antiquités ou des tapis anciens.

Important : il est interdit d’apporter de l’alcool en Iran.

3 Prenez certaines précautions pour voyager en Iran

Il existe de nombreuses zones qui sont interdites en Iran et qui ne sont pas toujours signalées. Tenez-vous-en aux itinéraires balisés et séjournez de préférence dans des hôtels.

La sécurité

La réglementation sur le déplacement des étrangers est très stricte. Évitez les contacts avec la population, et en particulier avec les milieux universitaires et étudiants qui sont observés avec attention par les autorités locales.

Le risque terroriste

Le niveau a été réévalué par les autorités en octobre 2016. Restez à l'écart de tout rassemblement, manifestation, procession religieuse ou mouvement de foule, qu'il s'agisse d'un rassemblement autorisé ou non.

Conseil : abstenez-vous de prendre des photographies de l'espace public.

Certaines zones sont déconseillées. Consultez le site France Diplomatie (il est régulièrement remis à jour), notamment concernant :

  • les déplacements dans les zones frontalières de l'Irak (à l'ouest des villes de Sanandaj, Kermanshah et Ilam), de l'Afghanistan, l'ensemble de la province du Sistan et Baloutchistan et l'est des provinces de Kerman et Hormozgan ;
  • les déplacements le long de la frontière avec l'Arménie, l'Azerbaïdjan, le Turkménistan et la Turquie.

La délinquance

Le ministère des Affaires étrangères français attire l'attention sur la recrudescence des vols et des escroqueries (véhicules privés s'improvisant taxis, faux policiers, vols à l'arraché, vols de papiers). Soyez vigilant.

Les us et coutumes à connaître

L'Iran est un pays de religion musulmane, où les règles de l'islam sont appliquées de manière stricte.

La main gauche – consacrée à la toilette et considérée comme impure – ne doit pas être utilisée pour donner ou recevoir quelque chose. La consommation d'alcool et de viande de porc est interdite.

Bon à savoir : durant le mois de ramadan (9e mois du calendrier musulman), les règles sont encore plus strictes ; il est ainsi interdit aux fidèles de boire, manger et fumer entre le lever et le coucher du soleil, et d'avoir des relations sexuelles.

Le code vestimentaire est également des plus stricts. Le ministère des Affaires étrangères français recommande de respecter les us et coutumes. Sachez que :

  • dans tous les espaces publics, les femmes y compris les étrangères doivent se couvrir la tête d'une pièce de tissu (foulard) et porter des vêtements longs et amples, aux couleurs et dessins discrets, elles ne peuvent avoir les jambes nues ; les hommes doivent porter des pantalons longs ;
  • ne prévoyez pas de maillot de bain – pour les femmes, toues les parties du corps doivent être couvertes, et pour les hommes, seuls les bras et le bas des jambes peuvent être découverts. 

Bon à savoir : le tchador (voile islamique) est un vêtement traditionnel iranien, noir, qui couvre tout le corps et la tête des femmes.

  •  les hôtels vérifient que les couples sont mariés ;

Important : ne vous livrez pas en public à des démonstrations d'affection appuyées ; évitez de tendre la main à une personne du sexe opposé.

  • dans les lieux de culte, les femmes doivent être revêtues du « voile islamique », de couleur noire, qui couvre cheveux et corps jusqu'aux chevilles ; les hommes doivent porter un pantalon long, une chemise à manches longues (la cravate de même que des couleurs trop vives ou des imprimés voyants sont déconseillés) ;

Bon à savoir : certains lieux de culte sont interdits aux non-musulmans, parfois de façon permanente (le cas est rare), parfois aux heures de la prière ; les femmes ne peuvent pas, en principe, pénétrer dans les écoles coraniques.

  • téléphoner à l'étranger est difficile, voire parfois impossible ; l'accès à Internet, en dehors des sites iraniens, est souvent difficile ;

Bon à savoir : l'utilisation de VPN (réseaux privés virtuels) est interdite.

  • prendre des photos de monuments touristiques (palais et mosquées) est, en principe, autorisé ; cependant, regardez bien les panneaux autour de vous, mieux vaut rester prudent ! Et demandez toujours la permission avant de photographier des personnes.

Signaler son voyage

Vous pouvez également vous signaler gratuitement auprès du ministère des Affaires étrangères sur le programme Ariane. Une fois vos données saisies :

  • vous recevez des recommandations de sécurité par courriels si la situation dans le pays le justifie ;
  • vous êtes contacté en cas de crise en Iran ;
  • la personne contact que vous avez désignée peut être prévenue en cas de besoin.

La santé

L'état sanitaire du pays est satisfaisant et le corps médical est de bonne qualité.

Il n'y a pas de vaccination obligatoire, mais vérifiez avant de partir que vous êtes à jour de vos vaccinations : diphtérie, tétanos et poliomyélite, hépatites A et B, et éventuellement rage.

Important : en raison du risque de transmission du virus de la grippe aviaire par les oiseaux, la Direction générale de la santé recommande aux voyageurs d'éviter tout contact avec les volailles et les oiseaux, c'est-à-dire de ne pas se rendre dans des élevages, ni sur les marchés aux volatiles.

Le risque alimentaire 

La possibilité de survenue épidémique de maladies à transmission alimentaire (hépatite A, typhoïde, choléra) justifie les précautions d'usage habituelles :

  • ne consommez que des boissons encapsulées et des aliments cuits ;
  • lavez-vous fréquemment les mains.

Bon à savoir : en cas de problème de santé sérieux ou d'accident, contactez l'ambassade de France qui alertera le médecin ou l'établissement hospitalier approprié – Ambassade et consulat de France en Iran, 64, rue Neauphle-le-Château, 11348 Téhéran. Tél. : (00 98 21) 64 09 40 00. Site Web : http://www.ambafrance-ir.org/

Cette fiche est maintenant terminée,
mais entre nous ce n'est pas fini...
Vous pouvez aussi :



Pour aller plus loin


Vous cherchez un avocat ?

Besoin d'aide dans vos démarches ?

Demandez conseil à un avocat spécialisé !

Gratuit et sans engagement !



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !