Formalités pour un voyage en Côte d'Ivoire

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en février 2020

Sommaire

Formalités pour un voyage en Côte d'Ivoire

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Vous projetez de faire un voyage touristique en Côte d’Ivoire. Ce pays d’Afrique de l'Ouest se situe à 6 h 30 de vol de Paris. Yamoussoukro en est la capitale administrative et politique, et Abidjan la capitale économique.

Vous trouverez dans cette fiche pratique toutes les formalités pour un voyage en Côte d'Ivoire.

1. Munissez-vous des documents nécessaires pour un voyage en Côte d'Ivoire

Pour pouvoir séjourner en Côte d'Ivoire, un certain nombre de documents administratifs sont requis.

Pour entrer sur le territoire

Vous devez être en possession :

  • d’un passeport ;
  • d’un visa biométrique.

La demande de visa biométrique doit faire l’objet d’un préenregistrement sur le site SNEDAI.

Une fois que vous avez reçu par e-mail la confirmation de votre préenrôlement, prenez rendez-vous sur le site http://www.rdvvisas-ci.com pour finaliser votre demande. Vous devez vous rendre en personne au consulat pour la prise de vos empreintes digitales.

Les pièces à fournir pour le visa sont les suivantes :

  • le reçu du paiement effectué en ligne ;
  • l’attestation de prise de rendez-vous ;
  • le formulaire de demande de visa à télécharger sur le site de l’ambassade, rempli et signé ;
  • une photo d’identité (4,5 cm x 3,5 cm) datant de moins de 6 mois ;
  • un passeport en cours de validité pour 6 mois minimum ainsi que la photocopie des 3 premières pages (celles comportant photo et adresse) ;
  • la copie intégrale d'acte de naissance (original) ou un extrait d'acte de naissance ;
  • la confirmation de la réservation d’hôtel ;
  • le certificat international de vaccination contre la fièvre jaune ;
  • une attestation détaillée de réservation de billet d’avion ou une photocopie du billet d'avion aller et retour.

Pour voyager avec des enfants

Les mineurs, quel que soit leur âge, doivent avoir un passeport individuel.

Depuis le 15 janvier 2017, l'autorisation de sortie du territoire est rétablie pour les mineurs français voyageant sans au moins l'un de leurs parents. Il suffit qu’un parent titulaire de l’autorité parentale complète le formulaire Cerfa n° 15646 et joigne une photocopie de sa pièce d’identité.

Pour conduire une voiture

Pour conduire ou louer une voiture en Côte d'Ivoire, le permis de conduire français suffit. Mais vous pouvez demander un permis international avant de partir. Il s’obtient gratuitement auprès de la préfecture de votre lieu de résidence.

Soyez très prudent sur les routes car la circulation est dangereuse, et les accidents mortels sont nombreux.

Pour en savoir plus

Vous obtiendrez toutes informations utiles auprès de l'ambassade de Côte d’Ivoire à Paris, 102, avenue Raymond-Poincaré, 75116 Paris. Tél. : 01 53 64 62 62. Courriel : rciparis@ambassadecotedivoire.fr. Site Web : http://www.ambassadecotedivoire.fr/

Lire l'article Ooreka
Consulter la fiche pratique Ooreka

2. Respectez les formalités douanières

La langue officielle du pays est le français, ce qui vous permettra de communiquer facilement en arrivant. Il existe également des langues propres à chaque ethnie (dioula, bété et baoulé).

Les moyens de paiement et devises

La monnaie locale est le franc CFA, monnaie commune de 14 pays africains.

La fraude à la carte bancaire étant assez répandue, y compris dans les grands hôtels, réglez de préférence vos achats en espèces. Pour retirer de l'argent, préférez la carte Visa : elle est acceptée dans la plupart des banques, ce qui n'est pas le cas de la MasterCard.

L'utilisation des chèques de voyage et des cartes bancaires pour retirer des espèces n'est possible que dans les grandes banques des grandes villes comme Abidjan ou Yamoussoukro.

Ce qu'il est possible d'emporter en Côte d'Ivoire

Voici ce que vous pouvez emporter en Côte d'Ivoire sans avoir à le déclarer à la douane :

  • 200 cigarettes ou 25 g de tabac ;
  • 1 bouteille d'alcool ou de vin ;
  • appareil photo et caméra, accompagnés de factures de plus de 6 mois.

Ce qu'il est possible de ramener

L'artisanat local est très développé. Vous pouvez rapporter des tissus batik très colorés, des objets en bois, des bijoux et œuvres d'art. 

Concernant le tabac et l'alcool, la loi vous oblige à vous limiter à votre consommation personnelle. Elle a fixé des quantités maximales à respecter :

  • Pour le tabac :
    • 200 cigarettes, soit 1 cartouche ;
    • 100 cigarillos ;
    • 50 cigares ;
    • 250 g de tabac à fumer.
  • Pour l'alcool :
    • 4 litres de vin (non mousseux) ;
    • 16 litres de bière ;
    • 1 litre d'alcool ou boissons alcoolisées titrant plus de 22°, ou 2 litres d'alcool ou boissons alcoolisées à 22° maximum, ou 1 litre d'alcool éthylique non dénaturé à 80° ou plus, ou un assortiment proportionnel de ces différentes catégories de boissons.
Lire l'article Ooreka

3. Prenez certaines précautions pour voyager en Côte d’Ivoire

Tenez compte de certains éléments pour circuler dans le pays.

La sécurité

Les crimes et délits sont à un niveau raisonnable par rapport à beaucoup d’autres grandes capitales. Mieux vaut toutefois adopter les précautions suivantes :

  • Dans la rue, évitez de porter des bijoux.
  • Soyez particulièrement vigilant en quittant un restaurant, une banque ou un distributeur de billets.
  • Ne vous rendez pas seul dans certains quartiers populaires d’Abidjan (Adjamé, Yopougon, Abobo), surtout la nuit.
  • Roulez vitres relevées, portières verrouillées, et ne laissez rien sur les sièges et banquettes arrière des voitures, notamment les téléphones portables.

Certaines zones sont à éviter :

  • l’ouest du pays et les environs de Bouaké, en particulier la partie comprise entre cette ville et Korhogo où se produisent des attaques de « coupeurs de route », des voleurs qui dépouillent les véhicules qui y circulent ;
  • la zone située à la frontière libérienne, notamment les villes de Tabou, Taï et Grabo, en raison des attaques armées qui s’y produisent occasionnellement.

Restez à l’écart des rassemblements.

Signaler son voyage

Signalez-vous gratuitement auprès du ministère des Affaires étrangères sur le programme Ariane.

Une fois vos données saisies :

  •  vous recevez des recommandations de sécurité par courriels si la situation dans le pays le justifie ;
  •  vous êtes contacté en cas de crise en Côte d'Ivoire ;
  •  la personne contact que vous avez désignée peut également être prévenue en cas de besoin.

Les us et coutumes à connaître

Il est interdit de photographier certaines installations telles que les sites militaires, les immeubles gouvernementaux (y compris les stations de radio et de télévision), le palais présidentiel, ainsi que l’aéroport et les ponts Charles-de-Gaulle et Houphouët-Boigny à Abidjan.

La santé

Le vaccin contre la fièvre jaune est obligatoire pour entrer et séjourner dans le pays (y compris chez les enfants dès l’âge de 9 mois). Les vaccinations suivantes sont également recommandées : diphtérie, tétanos et poliomyélite, ainsi que les hépatites A et B, et éventuellement rage et méningites à méningocoque A et C.

Avant votre départ, renseignez-vous sur le site de Santé publique France (qui a repris en 2016 les missions de l'institut de veille sanitaire).

Prévoyez une bonne protection anti-moustique (répulsifs, moustiquaires imprégnées et vêtements couvrants).

Concernant le risque alimentaire, appliquez les précautions d’hygiène habituelles :

  • ne buvez pas l'eau du robinet ;
  • évitez les glaçons ;
  • pelez les fruits et légumes ;
  • préférez les aliments cuits ;
  • lavez-vous soigneusement les mains avant chaque repas.

Paludisme

Article

Lire l'article Ooreka