Formalités pour un voyage au Cameroun

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en octobre 2020

Sommaire

Formalités pour un voyage au Cameroun

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Vous projetez de faire un voyage touristique en République du Cameroun. Ce pays d’Afrique centrale, qui donne sur le golfe de Guinée, est à environ 6 h 45 de vol de Paris.

Vous trouverez dans cette fiche pratique les formalités pour un voyage au Cameroun.

 

1. Munissez-vous des documents requis pour un voyage au Cameroun

Pour pouvoir séjourner au Cameroun, un certain nombre de documents administratifs sont requis.

Pour entrer sur le territoire

Vous devez être en possession :

  • d'un passeport, valide encore au moins 6 mois après la fin de votre séjour ;
  • d'un visa.

Depuis juillet 2016, la demande de visa se fait partiellement par Internet. Remplissez le formulaire de visa en ligne, puis déposez-le au consulat du Cameroun à Paris accompagné des pièces suivantes :

  • 2 photos d'identité couleur (4 cm x 4 cm) identiques et récentes ;
  • le billet d'avion aller et retour ;
  • un certificat d'hébergement délivré par la personne qui s'engage à vous recevoir ou la réservation d'hôtel pour la durée de votre séjour.

Les demandes de visa sont reçues du lundi au jeudi, de 9 h 30 à 12 h 30 ; les retraits de visa ont lieu du lundi au vendredi, de 15 h à 17 h.

Pour voyager avec des enfants

Les mineurs, quel que soit leur âge, doivent avoir un passeport individuel.

Depuis le 15 janvier 2017, l'autorisation de sortie du territoire est rétablie pour les mineurs français voyageant sans au moins l'un de leurs parents. Il suffit qu’un parent titulaire de l’autorité parentale complète le formulaire Cerfa n° 15646 et joigne une photocopie de sa pièce d’identité.

Pour conduire une voiture

Pour conduire ou louer une voiture au Cameroun, le permis de conduire français suffit. Les agences de location exigent en général d’avoir 21 ans.

La conduite au Cameroun étant relativement dangereuse en raison du comportement des conducteurs et de l’état du réseau routier très variable, vous pouvez opter pour des taxis en ville ou une voiture avec chauffeur, très prisée des touristes.

Pour en savoir plus

Pour obtenir toutes informations utiles, prenez contact avec :

  • L'ambassade et le consulat général du Cameroun en France – 73, rue d'Auteuil, 75016 Paris. Tél. : 01 46 51 89 00. E-mail : [email protected] Site Web : http://www.congencamparis.com
  • Le consulat à Marseille – 87, cours Pierre-Puget, 13006 Marseille. Tél. : 04 91 37 10 65.
  • L'office de tourisme du Cameroun – 26, rue de Longchamp, 75016 Paris. Tél. : 01 45 05 96 48. Site Web : http://www.cameroun-infotourisme.com
Lire l'article Ooreka
Consulter la fiche pratique Ooreka

2. Respectez les formalités douanières

L'anglais et le français sont les deux langues officielles du pays, avec une majorité de francophones. Il existe également de nombreuses langues locales.

Les moyens de paiement et devises

La monnaie locale est le franc CFA, monnaie commune de 14 pays africains membres de la zone Franc.

Son cours estimé au 6 mars 2017 est : 1 € = 655,96 FCFA.

Il est possible de retirer de l’argent dans les banques et les distributeurs avec une carte de crédit internationale de type Visa. Le change est possible dans les grandes villes (bureaux de change et hôtels internationaux).

Ce qu'il est possible de rapporter en France

L’artisanat local est intéressant. Vous pouvez ramener en France des épices, des vêtements, des objets d'artisanat en céramique et argile, des masques et des statuettes de bronze et de cuivre.

Concernant le tabac et l'alcool, la loi vous oblige à vous limiter à votre consommation personnelle. Les quantités maximales sont les suivantes :

  • Pour le tabac – 200 cigarettes, ou 100 cigarillos (d'un poids de 3 g chacun au maximum), ou 50 cigares, ou 250 g de tabac à fumer (tabac à rouler et autres).
  • Pour l'alcool :
    • 4 L de vin (non mousseux) ;
    • 16 L de bière ;
    • 1 L d'alcool ou boissons alcoolisées titrant plus de 22°, ou 2 L d'alcool ou boissons alcoolisées à 22° au maximum, ou 1 L d'alcool éthylique non dénaturé à 80° ou plus, ou un assortiment proportionnel de ces catégories.
Consulter la fiche pratique Ooreka
Lire l'article Ooreka

3. Prenez certaines précautions pour voyager au Cameroun

Certains éléments doivent être connus et pris en compte pour que votre voyage au Cameroun se déroule au mieux.

La sécurité

Selon le ministère des Affaires étrangères français, le risque de criminalité est jugé raisonnable. Mais les touristes peuvent être la cible de vols à l’arraché. Adoptez les précautions d’usage :

  • Évitez d’exhiber des articles de valeur ou de nature à attirer la convoitise (sac à main, téléphone cellulaire, montre, bijoux, appareil photo…).
  •  Sur les routes, déplacez-vous de préférence en convoi de plusieurs voitures et, dans la mesure du possible, circulez de jour.

Dans le sud-ouest du pays, la presqu’île de Bakassi, au nord de la côte atlantique, et les stations balnéaires de Kribi et Limbé dans le golfe de Guinée, la navigation de plaisance est déconseillée en raison des risques de piraterie maritime qui affectent la zone.

La menace d’attentats et d’enlèvements visant des Occidentaux demeure élevée dans l’extrême nord du pays, ainsi que dans les zones frontalières avec le Tchad, la République centrafricaine et le Nigeria.

Les us et coutumes à connaître

Certains gestes sont à éviter pour ne pas froisser les Camerounais ou ne pas vous mettre en infraction. Ainsi :

  • Ne prenez pas de photos des sites militaires, des bâtiments publics, des aéroports et des ports, au risque d’être arrêté par les autorités.
  • Sachez que l’homosexualité est réprimée par la loi et peut valoir des condamnations allant jusqu’à 5 ans d’emprisonnement.
  • Sachez aussi que l’usage et la possession de drogue sont interdits et sévèrement réprimés.
  • Évitez d'accepter quelque chose de la main gauche, cela est considéré comme impoli.
  • Saluez toujours et demandez des nouvelles de la famille de votre interlocuteur, même si vous ne le connaissez pas.

Signaler son voyage

Vous pouvez également vous signaler gratuitement auprès du ministère des Affaires étrangères sur le programme Ariane. Cela vous permet ainsi :

  • de recevoir des recommandations de sécurité par courriels si la situation dans le pays le justifie ;
  • d'être contacté en cas de crise au Cameroun ;
  • de désigner une personne contact qui pourra être prévenue en cas de besoin.

La santé

Outre les vaccinations obligatoires (diphtérie, tétanos et poliomyélite), sont recommandées celles des hépatites A et B, et éventuellement de la rage et des méningites à méningocoque A et C.

En raison du risque de transmission par piqûres de moustiques :

  • le vaccin contre la fièvre jaune est obligatoire ;
  • un traitement antipaludique est indispensable ;
  • une bonne protection anti-moustique (répulsifs, moustiquaires imprégnées et vêtements couvrants) s'impose.

Des cas de grippe aviaire ont été signalés dans le pays. Par précaution :

  • évitez tout contact avec les oiseaux et les volailles, vivantes ou mortes et non cuites ;
  • évitez les zones d’élevage, les marchés aux animaux et les zoos ;
  • lavez-vous les mains régulièrement avec de l’eau savonneuse ou avec des solutions hydroalcooliques ;
  • ne consommez pas, si possible, d'aliments crus ou peu cuits, en particulier la viande et les œufs.

Dans tous les cas, concernant le risque alimentaire, appliquez les règles d'hygiène habituelles :

  • ne buvez pas l'eau du robinet ;
  • évitez les glaçons ;
  • pelez les fruits et les légumes ;
  • préférez les aliments cuits ;
  • lavez-vous soigneusement les mains avant chaque repas.

Le risque de catastrophes naturelles

Le mont Cameroun est un volcan toujours en activité. Des gaz mortels peuvent émaner des lacs volcaniques Nyos et Monoum. Renseignez-vous avant d’entreprendre des excursions aux alentours.

En cas de problème, contactez l’ambassade de France au Cameroun – Plateau Atémengué, Yaoundé. Tél. : +237 2 22 22 79 00. Permanence consulaire (urgence) : +237 6 99 99 92 55. Courriel : [email protected] Site Web : http://www.ambafrance-cm.org/

Lire l'article Ooreka
Lire l'article Ooreka