Formalités pour un voyage en Égypte

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en février 2020

Sommaire

Formalités pour un voyage en Égypte

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Vous projetez de vous rendre en Égypte pour un séjour touristique. Ce pays du nord de l’Afrique est situé à environ 4 h 30 d'avion de Paris.

Vous trouverez dans cette fiche pratique toutes les formalités pour un voyage en Égypte.

 

1. Munissez-vous des documents nécessaires pour un voyage en Égypte

Pour pouvoir séjourner en Égypte, un certain nombre de documents administratifs sont requis.

Pour entrer sur le territoire

Vous devez être en possession :

  • et d'un visa valable 1 mois.

Si vous voyagez avec un passeport

Le visa s'obtient :

  • auprès d’un consulat égyptien en France :
    • 53, boulevard Bineau, 92200 Neuilly-sur-Seine – tél. : 01 55 21 43 70 ;
    • 14 rue Dumont d'Urville, 13008 Marseille – tél. : 04 91 25 04 04 ;
  • ou directement à l’arrivée à l’aéroport, ce qui est le plus simple.

Munissez-vous de 2 photos d’identité.

Par précaution, faites votre demande au moins 2 semaines avant le départ, même si le plus souvent 3 à 6 jours suffisent pour obtenir un visa.

Si vous voyagez avec une carte d’identité

Le visa est apposé à votre arrivée dans le pays, sur un formulaire fourni par les autorités locales.

Munissez-vous impérativement avant votre départ de 2 photos d’identité : elles seront agrafées sur ce formulaire.

Pour voyager avec des enfants

Les mineurs, quel que soit leur âge, doivent avoir un passeport individuel.

Depuis le 15 janvier 2017, l'autorisation de sortie du territoire est rétablie pour les mineurs français voyageant sans au moins l'un de leurs parents. Il suffit qu’un parent titulaire de l’autorité parentale complète le formulaire Cerfa n° 15646 et joigne une photocopie de sa pièce d’identité.

Pour conduire une voiture

Conduire en Égypte peut être  périlleux et nécessite de faire preuve de prudence et d’une grande vigilance. Le réseau routier est convenable sur les grands axes mais médiocre sur les voies secondaires. La signalisation est insuffisante et le non-respect du code de la route habituel.

En dehors des centres urbains et des sites touristiques, ne circulez pas de nuit.

Si vous souhaitez conduire vous-même une voiture, demandez avant votre départ un permis international. Il s’obtient gratuitement auprès de la préfecture de votre lieu de résidence.

Pour en savoir plus

Pour toutes informations utiles, contactez :

  • l'ambassade d’Égypte en France – 56, avenue d'Iéna, 75116 Paris. Tél. : 01 53 67 88 30. Courriel : paris_emb@mfa.gov.eg
  • l'office de tourisme d'Égypte – 90, avenue des Champs-Élysées, 75008 Paris. Tél. : 01 45 62 94 42 ou 08 99 70 22 15. Site Web : www.egypt.travel.
Lire l'article Ooreka
Consulter la fiche pratique Ooreka

2. Respectez les formalités douanières

La langue officielle en Égypte est l’arabe. Mais vous n’aurez pas de difficulté à communiquer, l’anglais et le français étant également pratiqués par beaucoup d’Égyptiens.

Les moyens de paiement et devises

La monnaie du pays est la livre égyptienne (LE), qu'on appelle « pound » (en anglais – abrégé EGP) ou « guineh » (en arabe).

Vous pouvez changer vos euros dans les bureaux de change, les banques et certains hôtels.

Les distributeurs d'argent liquide sont nombreux et prennent les cartes de paiement Visa et MasterCard. Dans les villes, certains commerces acceptent le règlement par carte de crédit internationale.

Lire l'article Ooreka

Ce qu'il est possible d'amener en Égypte

La loi égyptienne fixe des restrictions à l’importation.

  • Concernant l'argent : Vous devez déclarer les espèces dont le montant est supérieur à 500 LE ou l'équivalent étranger.
  • Concernant le tabac et l'alcool : Vous pouvez apporter dans le pays au maximum 200 cigarettes (ou 25 cigares ou 200 g de tabac) et 2 litres d'alcool.

Ce qu'il est possible de rapporter en France

L´artisanat est très varié – bijoux, vannerie, tapis, vases en albâtre ou en métal –, de même que les épices que l’on trouve sur les marchés et dans les épiceries.

De nombreux objets dits « antiquités » sont en vente : il ne s’agit que de copies et non pas d'objets anciens authentiques, lesquels sont interdits à la vente et à l’exportation.

Lire l'article Ooreka

3. Prenez certaines précautions pour voyager en Égypte

Certains éléments sont à prendre en compte durant votre séjour en Égypte.

La sécurité

Une petite délinquance (vol à la tire, pickpockets) existe dans les zones touristiques.

La menace terroriste est présente sur le territoire égyptien. Certaines zones sont à éviter. Le ministère des Affaires étrangères français déconseille notamment les déplacements dans le Nord-Sinaï (frontière avec la bande de Gaza et Israël), où l’armée est engagée dans des combats contre des groupes se revendiquant de l’État islamique, ainsi que dans le désert occidental, en raison du risque d’infiltration d’éléments terroristes venus de Libye.

Reportez-vous aux consignes du site France Diplomatie.

Signaler son voyage

Vous pouvez signaler votre séjour en Égypte auprès du ministère des Affaires étrangères en vous inscrivant (gratuitement) au programme Ariane.

Une fois vos données saisies :

  • vous recevez des recommandations de sécurité par courriels si la situation dans le pays le justifie ;
  • vous êtes contacté en cas de crise en Égypte ;
  •  la personne contact que vous avez désignée peut également être prévenue en cas de besoin.

Les us et coutumes à connaître

Environ 90 % de la population est musulmane, le pourcentage restant correspondant aux chrétiens d’Égypte (les coptes).

Pour ne pas choquer les Égyptiens, respectez les règles de savoir-vivre suivantes : 

  • N'ayez pas des gestes tendres en public : les manifestations extérieures de l’intimité affective sont considérées comme contraires aux bonnes mœurs.
  • Veillez à être toujours vêtu décemment en public.
  • Déchaussez-vous avant d´entrer dans une pièce.
  • Ne photographiez pas une personne sans lui en avoir demandé l’autorisation.
  • Pendant le ramadan (jeûne), évitez de boire, de manger et de fumer en public dans la journée.
  • Donnez un bakchich (pourboire) si un service rendu le mérite : c'est une pratique courante ; comptez environ 10 % du montant total.

Par ailleurs, sachez qu'il est interdit de photographier :

  • des militaires ou des policiers ;
  • certains lieux ou bâtiments sensibles comme les bâtisses et terrains militaires, les ministères et les ambassades ;
  • certaines infrastructures telles que les aéroports, le canal de Suez, les centrales électriques ou les réservoirs d’eau ;
  • certains événements ou manifestations à caractère religieux ou familial.

La santé

Aucun vaccin n'est obligatoire pour l'Égypte (excepté celui contre la fièvre jaune pour les voyageurs en provenance d’un pays à risque). Néanmoins, vérifiez que vous êtes bien à jour des vaccinations obligatoires (diphtérie, tétanos et poliomyélite) ou recommandées (coqueluche, hépatites A et B, éventuellement fièvre typhoïde et rage).

Un traitement antipaludique n'est pas nécessaire car la prolifération des moustiques est limitée.

Avant votre départ, renseignez-vous sur le site de Santé publique France (qui a repris en 2016 les missions de l'institut de veille sanitaire).

Appliquez les précautions d’usage :

  • ne buvez pas l'eau du robinet ;
  • évitez les glaçons ;
  • pelez les fruits ;
  • préférez les aliments cuits ;
  • lavez-vous soigneusement les mains avant chaque repas.

En cas de problème, contactez l'ambassade de France en Égypte, 29, avenue Charles-de-Gaulle, BP 1777, Guizeh, Le Caire. Tél. : +20 2 35 67 32 00. Permanence d'urgence (nuits du vendredi, samedi et week-end) : +20 2 35 67 33 10. Courriel : questions@ambafrance-eg.org. Site Web : http://www.ambafrance-eg.org/