Formalités pour un voyage au Pérou

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en octobre 2020

Sommaire

Formalités pour un voyage au Pérou

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Vous projetez un séjour touristique au Pérou. Ce pays d’Amérique latine est situé à 12 h de vol de Paris.

Vous trouverez dans cette fiche pratique toutes les formalités pour un voyage au Pérou.

1. Munissez-vous des documents nécessaires pour un voyage au Pérou

Pour pouvoir séjourner au Pérou, un certain nombre de documents administratifs sont requis.

Pour entrer sur le territoire

Vous devez être en possession d'un passeport valide pendant toute la durée du séjour.

Un visa n’est pas nécessaire pour un séjour inférieur à 3 mois. À la frontière péruvienne, indiquez la durée de votre séjour à la douane : le service des migrations vous accordera une autorisation de séjour jusqu'à 90 jours.

Si dès le départ vous envisagez de rester plus de 3 mois dans le pays, vous devez déposer une demande de visa long séjour auprès de l’ambassade du Pérou en France (tél. : 01 53 70 42 00).

Si vous transitez par les États-Unis, vous devez être en possession, avant d’embarquer, d'une autorisation ESTA (Système électronique d'autorisation de voyage). Le formulaire s’obtient en ligne sur le site officiel ESTA – Department of Homeland Security.

  • Faites votre demande au plus tard 72 heures avant le départ.
  • Imprimez l’autorisation ESTA et présentez-la à l’enregistrement.

Pour voyager avec des enfants

Les mineurs, quel que soit leur âge, doivent avoir un passeport individuel.

Depuis le 15 janvier 2017, l'autorisation de sortie du territoire est rétablie pour les mineurs français voyageant sans au moins l'un de leurs parents. Il suffit qu’un parent titulaire de l’autorité parentale complète le formulaire Cerfa n° 15646 et joigne une photocopie de sa pièce d’identité.

Pour conduire une voiture

Si vous souhaitez conduire ou louer une voiture au Pérou, vous devez être en possession d’un permis international. Il s’obtient gratuitement auprès de la préfecture de votre lieu de résidence.

La conduite au Pérou peut être périlleuse. Les panneaux de signalisation sont rares et le code de la route peu respecté. Mis à part la Panaméricaine qui traverse le pays du nord au sud, et qui est correcte, l’état du réseau routier va de moyen à médiocre, avec des passages très dangereux dans la sierra.

Pour en savoir plus

Pour obtenir toutes informations utiles, contactez : 

  • l'ambassade du Pérou en France – 50, avenue Kléber, 75016 Paris. Tél. : 01 53 70 42 00.
  • le consulat du Pérou – 25, rue de l'Arcade, 75008 Paris. Tél. : 01 42 65 25 10.
Lire l'article Ooreka
Consulter la fiche pratique Ooreka

2. Respectez les formalités douanières au Pérou

La langue officielle au Pérou est l’espagnol. Les Péruviens parlent peu l’anglais.

À l'arrivée dans le pays

À votre entrée au Pérou, lors du passage de la douane, vous devez remplir la fiche carte andine de migration « Tarjeta Andina de Migracion » (TAM). Ce document est conservé et numérisé par les services de l'immigration.

Les moyens de paiement et devises

La monnaie nationale est le nuevo sol (S).

Vous pouvez changer vos euros dans les banques et les casas de cambio (bureaux de change).

Il existe des distributeurs de billets dans toutes les villes, notamment dans les pharmacies et les supermarchés. Ils prennent les cartes Visa et MasterCard.

Le paiement par carte bancaire internationale est accepté dans les hôtels et de nombreux restaurants et boutiques.

Ce qu'il est possible de rapporter en France

L’artisanat péruvien est très riche et vous pouvez trouver de nombreux souvenirs à ramener en France :

  • lainages et tissus (ponchos, pulls, gants, bonnets), chapeaux de paille tressée ;
  • miroirs et cadres en bois doré ;
  • objets en filigrane d'or ou d'argent ;
  • objets sculptés en pierre ;
  • céramiques, bijoux ;
  • masques de carnaval, jeux d’échecs, cierges sculptés.

Concernant l'alcool et le tabac, la loi vous oblige à vous limiter à votre consommation personnelle. Elle a fixé des quantités maximales à respecter.

  • Pour le tabac : 200 cigarettes ou 100 cigarillos (d'un poids maximum de 3 g chacun) ou 50 cigares ou 250 g de tabac à fumer (tabac à rouler et autres).
  • Pour l'alcool :
    • 4 L de vin (non mousseux) ;
    • 16 L de bière ;
    • 1 L d'alcool ou boissons alcoolisées titrant plus de 22°, ou 2 L d'alcool ou boissons alcoolisées titrant 22° ou moins, ou 1 L d'alcool éthylique non dénaturé à 80° et plus, ou un assortiment proportionnel de ces différentes catégories.
Consulter la fiche pratique Ooreka
Consulter la fiche pratique Ooreka

3. Prenez certaines précautions pour voyager au Pérou

Certains éléments sont à prendre en compte lorsque vous voyagez au Pérou.

La sécurité

Les voyages en autobus sont peu chers mais dangereux : de nombreux accidents mortels impliquant des autobus ont lieu chaque année au Pérou. Si vous souhaitez emprunter ce mode de transport, le site France Diplomatie conseille de vous renseigner auprès de l’organisme d’État PromPeru (dédié à l’information et à la protection des touristes).

Par ailleurs, les risques de vol et d’agression à l’encontre des touristes existent, surtout si vous circulez en autobus. Observez les consignes suivantes :

  • Ne montrez pas de signes extérieurs de richesse (objets de valeur, montres, bijoux).
  • Ne mettez pas tout votre argent au même endroit.
  • N'acceptez jamais de boissons proposées par des inconnus, elles peuvent être de puissants somnifères.

Les zones à éviter

Bien que la police soit très présente dans les endroits touristiques, certaines zones sont à éviter :

  • Le centre historique de Lima est déconseillé à partir de la tombée de la nuit.
  • À Arequipa, où plusieurs enlèvements de touristes ont déjà eu lieu, choisissez des sociétés de taxis connues des agences de voyage et conseillées par votre hôtel.
  • À Cuzco, évitez les promenades à cheval autour de la ville proposées par de faux guides qui dépouillent les touristes.

En raison du trafic des narcotrafiquants, il est déconseillé de se rendre :

  • dans la région de Huánuco (« Cordillère Azul ») ;
  • dans le centre du pays, connu sous l’acronyme VRAEM (Vallée des Rivières Apurímac, Ene y Mantaro) ;
  • dans la région située au nord-est d’Ayacucho ;
  • dans la zone amazonienne frontalière avec la Colombie, notamment le long du fleuve Putumayo.

Consultez la liste des zones de vigilance sur le site France Diplomatie.

Signaler son voyage

Signalez votre séjour au Pérou en vous inscrivant gratuitement auprès du ministère des Affaires étrangères français, sur le programme Ariane.

Une fois vos données saisies :

  • vous recevez des recommandations de sécurité par courriels si la situation dans le pays le justifie ;
  • vous êtes contacté en cas de crise au Pérou ;
  • la personne contact que vous avez désignée peut également être prévenue en cas de besoin.

Les us et coutumes à connaître

Plus de 85 % des Péruviens se revendiquent catholiques pratiquants. Toutefois, de nombreux rites indiens, incas et chamaniques perdurent et se mélangent avec la pratique catholique.

Chaleureux et affectueux dans leurs relations sociales, les Péruviens pratiquent très couramment les abrazos, des embrassades ponctuées de grandes tapes dans le dos. Lors d’une rencontre entre deux femmes ou entre un homme et une femme, même la première fois, on se fait la bise, mais une seule sur la joue droite.

La santé

Aucun vaccin n'est obligatoire pour le Pérou. Néanmoins, vérifiez que vous êtes bien à jour des vaccinations obligatoires (diphtérie, tétanos et poliomyélite) ou recommandées (coqueluche, hépatites A et B, fièvre typhoïde et éventuellement rage si vous vous rendez en zone rurale).

Risques liés aux moustiques

Le paludisme existe au Pérou, mais il n'y a pas de risque de transmission au-dessus de 1 800 m, ni dans les grandes villes. Le traitement antipaludique n'est pas nécessaire, sauf dans la partie amazonienne.

La dengue, le chikungunya et le virus Zika maladies transmises par des piqûres de moustiques, sont également présents au Pérou. Aucun traitement préventif n’existe.

Risque alimentaire 

Appliquez les précautions d’usage :

  • ne buvez pas l'eau du robinet ;
  • évitez les glaçons ;
  • pelez les fruits ;
  • préférez les aliments cuits ;
  • lavez-vous soigneusement les mains avant chaque repas.

Les risques de catastrophes naturelles

Le Pérou est situé dans une zone de forte activité sismique. Suivez les instructions données par les autorités locales.

Le risque de glissement de terrain dans la zone du site inca de Machu Picchu est élevé. Il est lié à la forte pluviosité enregistrée dans la région de Cuzco de janvier à mai.

En cas de problème, contactez l'ambassade de France au Pérou : 27 Lima. Tél. : +51 1 215 84 00. Courriel : [email protected] Site Web : http://www.ambafrance-pe.org/-Francais

Consulter la fiche pratique Ooreka
Consulter la fiche pratique Ooreka