Formalités pour un voyage en Inde

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en février 2020

Sommaire

Formalités pour un voyage en Inde

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Vous projetez de faire un voyage touristique en Inde. Ce pays d’Asie, dont la capitale est New Delhi, se situe à 8-12 h de vol de Paris.

Vous trouverez dans cette fiche pratique toutes les formalités pour un voyage en Inde.

1. Munissez-vous des documents nécessaires pour un voyage en Inde

Pour pouvoir séjourner en Inde, un certain nombre de documents administratifs sont requis.

Pour entrer sur le territoire

Vous devez être en possession :

  • d’un passeport valable 6 mois après la date de retour ;
  • d’un visa.

Pour un séjour de 30 jours au plus

Demandez un e-Tourist Visa (entrée simple uniquement) sur le site officiel India Visa On line :

  • Remplissez le formulaire de demande.
  • Enregistrez une photo d'identité couleur, de 5 cm x 5 cm, au format JPEG.
  • Réglez le coût du visa (60 dollars US) en ligne.

L'e-Tourist Visa vous est envoyé par e-mail 3 à 4 jours plus tard :

  • Imprimez-le.
  • Puis présentez-le à l’aéroport, lors de votre arrivée en Inde, pour faire tamponner votre passeport.

Pour un séjour supérieur à 30 jours

La demande de visa s'effectue en ligne, 20 jours minimum avant le départ, sur le site VFS Global.

Vous pouvez également vous rendre dans les bureaux de VFS Global – 42-44, rue de Paradis, 75010 Paris (métro : Poissonnière, Gare de l'Est ou Gare du Nord). Tél. : 08 92 23 03 58 (0,34 €/min).

Le visa délivré est à entrées multiples, il est valable 6 mois.

Pour voyager avec des enfants

Les mineurs, quel que soit leur âge, doivent avoir un passeport individuel.

Depuis le 15 janvier 2017, l'autorisation de sortie du territoire est rétablie pour les mineurs français voyageant sans au moins l'un de leurs parents. Il suffit qu’un parent titulaire de l’autorité parentale complète le formulaire Cerfa n° 15646 et joigne une photocopie de sa pièce d’identité.

Pour conduire une voiture

Conduire en Inde est périlleux et difficile, à la fois en raison du mauvais état du réseau routier, de la signalisation inexistante, du trafic anarchique, du caractère chaotique de la circulation et de la méconnaissance du code de la route par de nombreux usagers.

Si vous souhaitez cependant conduire en Inde, vous devez être en possession d’un permis international. Il s’obtient gratuitement auprès de la préfecture de votre lieu de résidence.

Pour en savoir plus

Pour toutes informations utiles, contactez :

  • Consulat d'Inde : 20-22, rue Albéric-Magnard, 75016 Paris. Tél. : 01 40 50 71 71. E-mail : cons.paris@gmail.com.
  • Ambassade d'Inde : 15, rue Alfred-Dehodencq, 75016 Paris. Tél. : 01 40 50 70 70.
  • Office national indien du tourisme : 13, boulevard Haussmann (5e étage), 75009 Paris. Tél. : 01 45 23 30 45. E-mail : indtourparis@aol.com. Ouvert du lundi au vendredi de 9 h 30 à 13 h et de 14 h à 17 h 30.
Consulter la fiche pratique Ooreka

2. Respectez les formalités douanières

En Inde, la langue nationale est le hindi, parlé par 45 % de la population et utilisé par le Gouvernement. Mais la Constitution de l'Inde reconnaît également 18 langues régionales officielles. Tous les documents officiels sont écrits en anglais, en hindi et dans la langue régionale.

À l'arrivée dans le pays

Dès votre arrivée, à l’aéroport, vous devez déclarer toute somme (numéraires, traveller’s chèques, etc.) supérieure à la valeur de 10 000 dollars US. À défaut, vous vous exposez à une peine d’emprisonnement de 2 mois minimum.

Les moyens de paiement et devises

La monnaie indienne est la roupie (Rp), divisée en 100 paisas.

Les paiements se font essentiellement en espèces, même si les cartes bancaires (Visa et MasterCard) sont acceptées dans un nombre croissant de commerces, restaurants haut de gamme et hôtels de catégorie moyenne ou supérieure.

Vous pouvez changer vos euros dans les bureaux de change, les banques et certains hôtels.

Vous pouvez retirer du liquide dans les distributeurs de billets avec une carte internationale Visa ou MasterCard.

Ce qu'il est possible de rapporter en France

L'artisanat indien est très riche :

  • bijoux ;
  • textiles (soie, coton, pashmina, saris) ;
  • cuirs (sacs, chaussures, porte-monnaie et autres accessoires) ;
  • objets de décoration (lampes, cloches, statuettes de dieux hindous et bouddhistes, poteries, tapis, instruments de musique, masques…).

L’Inde est aussi le pays des senteurs et du thé : parfums, encens et épices.

Concernant le tabac et l'alcool, la loi vous oblige à vous limiter à votre consommation personnelle. Les quantités maximales sont les suivantes :

  • Pour le tabac : 200 cigarettes ou 100 cigarillos (d'un poids maximum de 3 g chacun) ou 50 cigares ou 250 g de tabac à fumer (tabac à rouler et autres tabacs).
  • Pour l'alcool :
    • 4 L de vin (non mousseux) ;
    • 16 L de bière ;
    • 1 L d'alcool (ou boissons alcoolisées) titrant plus de 22°, ou 2 L d'alcool (ou boissons alcoolisées) titrant à 22° ou moins, ou 1 L d'alcool éthylique non dénaturé titrant 80° et plus. Un assortiment proportionnel de ces différentes catégories est également possible.
Lire l'article Ooreka

3. Prenez certaines précautions pour voyager en Inde

Certains éléments sont à prendre en compte lorsque vous voyagez en Inde.

La sécurité

Le pays est relativement sûr, on peut y voyager sans grande difficulté (6,5 millions de touristes par an), à condition de respecter un certain nombre de règles et d'être vigilant, en raison du risque terroriste.

La délinquance

Des actes de délinquance, vol à la tire notamment, visent les touristes, surtout dans les lieux animés (gares, marchés, etc.). Adoptez certaines précautions :

  • Lors de vos déplacements, prenez avec vous une copie de vos documents officiels et conservez les originaux en lieu sûr (coffre de l‘hôtel).
  • Soyez vigilant quant à vos affaires personnelles, afin d’éviter que des personnes mal intentionnées y glissent des drogues à votre insu.
  • N’acceptez jamais de boisson ou de nourriture de la part d'un inconnu.

Le risque pour les femmes

De plus en plus de cas de harcèlements ou d’agressions sexuelles (attouchements, comportements déplacés, exhibitionnisme, voire viols) sont signalés. Si vous êtes une femme, prenez certaines précautions :

  • portez de préférence des vêtements longs et gardez les épaules couvertes ;
  • comportez-vous avec retenue envers les ressortissants indiens que vous pouvez être amenée à côtoyer en voyage ou dans la vie quotidienne (guide, chauffeur, employé d’hôtel ou de maison…) ;
  • évitez de marcher dans des endroits peu fréquentés, notamment de nuit.

Le risque terroriste

Si le risque d’attaque terroriste est partout présent en Inde, ce sont surtout les régions du Nord et notamment les frontières avec le Pakistan qui y sont le plus confrontées.

Les zones à éviter

Le site France Diplomatie recense les régions déconseillées aux touristes, tels que le Jammu-Cachemire et les zones frontalières avec le Pakistan. Consultez-le.

Signaler son voyage

Vous pouvez signaler votre séjour en Inde en vous inscrivant gratuitement auprès du ministère des Affaires étrangères sur le programme Ariane.

Une fois vos données saisies sur Ariane :

  • vous recevez des recommandations de sécurité par e-mails si la situation dans le pays le justifie ;
  • vous êtes contacté en cas de crise en Inde ;
  • la personne contact que vous avez désignée peut également être prévenue en cas de besoin.

Les us et coutumes à connaître

La population indienne est composée de plusieurs milliers d´ethnies différentes. L’Inde est un pays où le respect des coutumes a une grande importance. La religion y est primordiale, et le respect des codes de la politesse, des usages et de la bien-séance fondamental.

  • Pour saluer, inclinez-vous et joignez les mains en accompagnant éventuellement le geste d’un « Namaste » (bonjour).
  • Le code vestimentaire est très important : que vous soyez homme ou femme, préférez des vêtements amples et longs.
  • Pensez à vous déchausser avant d'entrer chez quelqu'un qui vous a invité, de même que dans les lieux de culte ou les temples.
  • Si vous voyagez en couple, faites preuve d’une grande discrétion dans vos gestes et démonstrations d’affection.
  • Ne touchez pas votre interlocuteur si vous ne le connaissez pas ou peu, cela peut être très mal perçu ; la bise, par exemple, est considérée comme un acte sexuel.
  • La vache est un animal sacré en Inde ; il est donc interdit de la tuer, de la frapper ou même de l'insulter. 

Lorsque vous visitez un temple, il est fréquent qu'une donation vous soit demandée. Si les sommes sont souvent majorées pour les touristes – 500 à 1 000 roupies contre 20 à 50 roupies pour les locaux –, sachez que le montant est, en réalité, à la discrétion de chacun et n’est en aucun cas obligatoire.

Dans les hôtels et les restaurants, le service est inclus dans l’addition : le pourboire est donc facultatif ; pour les autres services (taxi, rickshaw, chauffeur), si vous êtes satisfait, il est d'usage d'en donner un.

Lire l'article Ooreka

La santé

Aucun vaccin particulier n'est exigé pour l'Inde. Vous devez être à jour des vaccinations obligatoires (diphtérie, tétanos et poliomyélite) ou recommandées (hépatites A et B, fièvre typhoïde et éventuellement rage en cas de séjour prolongé ou en zone rurale).

De même, la vaccination contre l’encéphalite japonaise est de plus en plus demandée.

Les risques liés aux moustiques

Le paludisme est présent toute l’année dans le pays en dessous de 2 000 m d’altitude. Le risque est faible dans les grandes villes mais peut exister durant les périodes de mousson (de juin à septembre). Il est plus fort hors des grandes villes. Un traitement préventif antipaludique peut être conseillé. Renseignez-vous auprès de votre médecin avant votre départ.

Le chikungunya et la dengue, maladies transmises également par des piqûres de moustiques, sont présentes dans le pays. Il n'y a pas, à ce jour, de traitement prophylactique.

Le risque alimentaire 

La diarrhée du voyageur, ou tourista, liée au changement de nourriture, d’eau et de climat est le problème de santé le plus fréquemment rencontré par les voyageurs en Inde.

Pour l’éviter, appliquez les précautions d’usage :

  • ne buvez pas l'eau du robinet ;
  • évitez les glaçons ;
  • pelez les fruits et légumes ;
  • préférez les aliments cuits ;
  • lavez-vous soigneusement les mains avant chaque repas.

Les risques de catastrophes naturelles

L'Inde connaît des risques sismiques, cycloniques et d’inondation :

  • Le risque sismique est plus important dans le nord du pays, au niveau de l’Himalaya, dans les régions où les plaques indienne et eurasienne se rencontrent.
  • Les régions côtières (Kerala, Tamil Nadu, Orissa, Gujarat, Andhra Pradesh et Bengale occidental) notamment sont sujettes aux cyclones, dont la saison s'étend d’avril à décembre, avec un pic de mai à novembre.

En cas de problème, contactez l’ambassade de France à New Delhi, 2/50-E, Shantipath, Chanakyapuri, New Delhi 110 021. Tél. : +91 11 4319 6100.

Il existe également des consulats généraux à Mubai, Calcutta, Pondichéry et Bangalore, dont vous trouverez les coordonnées sur le site de l'ambassade.

Consulter la fiche pratique Ooreka