audience d'orientation pour une saisie immobilière

Question détaillée

Question posée le 19/12/2017 par babrob

Bonjour

je suis convoqué le 25/01/2018 devant le juge pour la suite à donner à une saisie immobilière à mon encontre faite par mon créancier pour le remboursement d'une dette et de plus il possède un titre exécutoire ( acte notarié d'une reconnaissance de dette ) j'ai l'intention de demander au juge la vente amiable qui me laissera donc un délai pour pouvoir vendre mon appart soit 4 mois selon la loi , passé ce délai je dois revenir devant le juge lors d'une audience de rappel pour savoir ou s'en est ? si je suppose je n'ai pas trouver d'acquéreur le juge peut décider de la vente forcée et j'aimerais savoir de combien de temps je dispose après décision de vente forcée pour occuper les lieux et trouver une solution à mon relogement.

Cordialement

ROBY

Signaler cette question

1 réponse d'expert

Réponse envoyée le 23/12/2017 par François

Bonjour,

Si à la seconde audience, vous n'avez pas encore trouvé d'acquéreur, le juge pourra ordonner la vente forcée de votre bien.

Afin que votre opération se déroule, dans les meilleures conditions, vous avez intérêt à contacter une association d'aide aux personnes endettées notamment pour argumenter votre demande au juge.

Pouvez-vous m'adresser un message privé en vue de préciser dans quel département vous demeurez afin que je puisse vous indiquer les coordonnées d'une association de ce type proche de chez vous où vous pourriez bénéficier d'une consultation juridique gratuite ?

Pensez à rappeler brièvement votre question en me donnant cette précision.

Bien sincèrement.

Signaler cette réponse
1

personne a trouvé cette réponse utile

0 commentaire

Ooreka vous remercie de votre participation à ces échanges. Cependant, nous avons décidé de fermer le service Questions/Réponses. Ainsi, il n'est plus possible de répondre aux questions et aux commentaires. Nous espérons malgré tout que ces échanges ont pu vous être utile. À bientôt pour de nouvelles aventures avec Ooreka !